........................................

[ Jules Verne et les hommes inflexibles.

Par Samuel Sadaune

Notre actualité est régulièrement envahie par ces deux termes : flexible, inflexible. Il faut plus de flexibilité… il s’est montré inflexible ! Selon les gens, les deux termes peuvent être tour à tour laudatifs ou péjoratifs. D’une certaine manière, notre monde est constamment victime de cette inflexibilité, par différents aspects qu’il n’est nul besoin de rappeler ici.

Aborder sous l’éclairage vernien l’inflexibilité peut être une façon de l’illustrer. Mais en réalité, elle apporte surtout une information sur la manière de travailler de l’auteur des Voyages. On constate, en observant ainsi un type de caractère, de quelle manière Verne sait le faire évoluer par petites touches d’un roman à l’autre : si Balzac sut peindre les classes sociales, Verne (en cela très proche de Dickens) sut décrire les caractères. Comme pour tant d’autres thèmes, Verne adore en détacher, en développer toutes les nuances, toutes les variantes, et en apporter une version dans ses différents romans...

>>

bulletin de la société jules verne

195 Novembre 2017

[ DOSSIER Illustrateurs et illustrations

>>

bulletin de la société jules verne

194 Mai 2017

[ DOSSIER AMIÉNOIS

>>

[ Jules Verne et les hommes inflexibles.

Par Samuel Sadaune

Notre actualité est régulièrement envahie par ces deux termes : flexible, inflexible. Il faut plus de flexibilité… il s’est montré inflexible ! Selon les gens, les deux termes peuvent être tour à tour laudatifs ou péjoratifs. D’une certaine manière, notre monde est constamment victime de cette inflexibilité, par différents aspects qu’il n’est nul besoin de rappeler ici.

Aborder sous l’éclairage vernien l’inflexibilité peut être une façon de l’illustrer. Mais en réalité, elle apporte surtout une information sur la manière de travailler de l’auteur des Voyages. On constate, en observant ainsi un type de caractère, de quelle manière Verne sait le faire évoluer par petites touches d’un roman à l’autre : si Balzac sut peindre les classes sociales, Verne (en cela très proche de Dickens) sut décrire les caractères. Comme pour tant d’autres thèmes, Verne adore en détacher, en développer toutes les nuances, toutes les variantes, et en apporter une version dans ses différents romans...

>>

bulletin de la société jules verne

195 Novembre 2017

[ DOSSIER Illustrateurs et illustrations

>>

bulletin de la société jules verne

194 Mai 2017

[ DOSSIER AMIÉNOIS

>>