........................................

[ Communiqué de la Société Jules Verne - BSJV n°201

Plusieurs circonstances, en partie dues au reconfinement, ont de nouveau retardé la parution du nouveau Bulletin. Si la matière des numéros à venir est en grande partie assurée, le n° 201, formant le deuxième numéro de 2020, ne paraîtra probablement qu'en janvier ou février 2021.
Nous demandons à nos lecteurs de bien vouloir nous excuser de cet inconvénient, mais leur promettons en revanche des lectures inédites, efficientes, novatrices et même, surprenantes...
Nous restons à votre écoute.
À bientôt.

[ BSJV n°200 - Édito

200 numéros, voici un beau résultat pour une revue littéraire qui, en 58 années d’existence (si l’on inclut la première série parue de 1935 à 1938) a fourni plus de 12 000 pages de documentation sur la vie, l’œuvre et la réception de Jules Verne dans le monde entier. Nous remercions tous ceux qui par leurs contributions, leurs apports divers, leurs soutiens moral et financier ainsi que leur travail dans les coulisses ont rendu possible la parution régulière de notre Bulletin.

Nous pouvons assurer notre public fidèle que ce travail se poursuivra, notamment grâce à la bonne entente et la coopération fructueuse entre la Société Jules Verne et les archives spécialisées de Nantes et d’Amiens. Que les responsables de ces institutions soient également remerciés de leur soutien bienveillant. Si nos numéros paraissent parfois avec du retard, nous demandons à nos lecteurs de nous en excuser, mais plutôt que de leur garantir des délais nous préférons leur fournir une lecture de qualité.

Ce numéro présente comme d’habitude du nouveau tout en jetant un coup d’œil rétrospectif sur les différents domaines de la recherche vernienne : en iconographie, il s’ouvre sur un portrait peu courant de Jules Verne et se clôt par une caricature inconnue. À l’exemple de Maître Antifer, Gilles Carpentier renoue avec la tradition des décryptages auxquels les Voyages extraordinaires – paraît-il – ne cessent d’inviter, tandis qu’en biographie un entretien de Jules Verne de 1887, longtemps perdu, ouvre une perspective inattendue sur ses opinions politiques et incite à une nouvelle lecture du roman Nord contre Sud.

L’étude des sources est présente par deux œuvres aussi différentes qu’Une fantaisie du docteur Ox et que Le Phare du bout du monde ; la réception des Voyages extraordinaires est documentée par des textes trouvés en Grande-Bretagne et au Canada – authentiques et apocryphes. La partie des comptes rendus se consacre cette fois-ci plus particulièrement à des nouveautés signées William Butcher, alors qu’un complément de Piero Gondolo della Riva et nos repères annuels s’efforcent de combler les lacunes en matières bibliographiques.

Que commence la troisième centaine...

bulletin de la société jules verne

200 Mai 2020

[ Mariage et Filliation Chez Maître Antifer

>>

Librairie de la société jules verne

>>

[ Communiqué de la Société Jules Verne - BSJV n°201

Plusieurs circonstances, en partie dues au reconfinement, ont de nouveau retardé la parution du nouveau Bulletin. Si la matière des numéros à venir est en grande partie assurée, le n° 201, formant le deuxième numéro de 2020, ne paraîtra probablement qu'en janvier ou février 2021.
Nous demandons à nos lecteurs de bien vouloir nous excuser de cet inconvénient, mais leur promettons en revanche des lectures inédites, efficientes, novatrices et même, surprenantes...
Nous restons à votre écoute.
À bientôt.

[ BSJV n°200 - Édito

200 numéros, voici un beau résultat pour une revue littéraire qui, en 58 années d’existence (si l’on inclut la première série parue de 1935 à 1938) a fourni plus de 12 000 pages de documentation sur la vie, l’œuvre et la réception de Jules Verne dans le monde entier. Nous remercions tous ceux qui par leurs contributions, leurs apports divers, leurs soutiens moral et financier ainsi que leur travail dans les coulisses ont rendu possible la parution régulière de notre Bulletin.

Nous pouvons assurer notre public fidèle que ce travail se poursuivra, notamment grâce à la bonne entente et la coopération fructueuse entre la Société Jules Verne et les archives spécialisées de Nantes et d’Amiens. Que les responsables de ces institutions soient également remerciés de leur soutien bienveillant. Si nos numéros paraissent parfois avec du retard, nous demandons à nos lecteurs de nous en excuser, mais plutôt que de leur garantir des délais nous préférons leur fournir une lecture de qualité.

Ce numéro présente comme d’habitude du nouveau tout en jetant un coup d’œil rétrospectif sur les différents domaines de la recherche vernienne : en iconographie, il s’ouvre sur un portrait peu courant de Jules Verne et se clôt par une caricature inconnue. À l’exemple de Maître Antifer, Gilles Carpentier renoue avec la tradition des décryptages auxquels les Voyages extraordinaires – paraît-il – ne cessent d’inviter, tandis qu’en biographie un entretien de Jules Verne de 1887, longtemps perdu, ouvre une perspective inattendue sur ses opinions politiques et incite à une nouvelle lecture du roman Nord contre Sud.

L’étude des sources est présente par deux œuvres aussi différentes qu’Une fantaisie du docteur Ox et que Le Phare du bout du monde ; la réception des Voyages extraordinaires est documentée par des textes trouvés en Grande-Bretagne et au Canada – authentiques et apocryphes. La partie des comptes rendus se consacre cette fois-ci plus particulièrement à des nouveautés signées William Butcher, alors qu’un complément de Piero Gondolo della Riva et nos repères annuels s’efforcent de combler les lacunes en matières bibliographiques.

Que commence la troisième centaine...

bulletin de la société jules verne

200 Mai 2020

[ Mariage et Filliation Chez Maître Antifer

>>

Librairie de la société jules verne

>>