bulletin de la Société Jules Verne


202 Mai 2021

[ Table des Matières


[ Éditorial

Ce numéro, que nous présentons avec grand plaisir à notre public, est exceptionnel parce qu’il réunit une vingtaine de textes pour la plupart inédits de Jules Verne. L’écrivain a rassemblé, à la fin de sa vie, ces textes en partie fragmentaires, dans une chemise intitulée Varia. Précisons que tous ne sont pas vraiment inédits – quelques-uns présentent des variantes de textes déjà connus – et certains ne sont d’ailleurs même pas de lui, mais tous constituent dans leur ensemble un témoignage précieux et émouvant.

Avec cette publication, les inédits connus de Jules Verne se limiteront désormais à trois groupes de textes :
- ceux dont le titre est documenté mais qui ont disparu : la pièce Les Savants, écrite en 1851 en collaboration avec Jacques Arago, le chœur « Les Marins d’eau douce », mis en musique par Aristide Hignard (1865), ainsi que Confite[b]or, « opuscule sur le paysan picard » selon l’information de Charles Lemire rapportée dans sa biographie de 1908 (p. 145, note 1) ; ces deux derniers ont été publiés du vivant de Jules Verne, paraît-il, mais sont jusqu’à ce jour introuvables ;
- Les Vieux Continents et Le Nouveau Monde, ouvrages constituant La Conquête économique et scientifique du globe, rédigée par le géographe Gabriel Marcel entre 1880 et 1883 à la demande d’Hetzel pour faire suite à la Découverte de la Terre ; l’apport de Jules Verne paraît toutefois se borner à des corrections d’ordre stylistique ;
- les carnets de voyages et les notes de travail, ne présentant pas des œuvres littéraires mais d’importants documents historiques pour la recherche vernienne, de même que plusieurs centaines de lettres, dispersées dans différentes archives et collections.

Pour terminer, Laurence Sudret présente une belle publication consacrée à l’illustrateur George Roux et Piero Gondolo della Riva répare un ancien oubli.

Notre rubrique « Repères bibliographiques » qui clôt habituellement le premier numéro semestriel, sera remise au numéro suivant.

La rédaction

[ VARIA - Textes inédits


Par Jules Verne


1° Fragments en prose - 2° Scénarios et notes pour des pièces - 3° Poésies et chansons - 4° Textes d’autres auteurs


Selon Piero Gondolo della Riva, Jules Verne a commencé vers la fin de sa vie à réunir différents fragments et pièces de ses archives dans une chemise intitulée Varia (23 x 18 cm ; [illus. 1]), sans pour autant l’organiser de manière systématique et exhaustive. Trouvé avec d’autres documents, manuscrits et correspondances, dans le fameux trésor de Toulon par Jean Verne dans les années 1990, l’ensemble fut vendu d’abord à Piero Gondolo della Riva qui le céda ensuite aux Bibliothèques d’Amiens Métropole. La Bibliothèque Louis Aragon détient ces documents depuis l’an 2000 dans sa Collection Jules Verne tout d’abord sous la cote JV MS 19, ensuite et actuellement sous la cote JV MS 23 n° 1 à 25 (31 pièces) 1. Le même dossier comporte en outre : n° 26 (Poésie adressée à Pierre Verne des Sables d’Olonnes), n° 27 (synopsis de Charles Wallut sur les neuf Muses) – ces deux textes ici com- pris ; n° 28 (hymne consacré aux légendes de la vieille Calédonie, dédicacé à Jules Verne par Louis Grégoire) et n° 29 (fragment de Cinq semaines en ballon2/note sur l’île Norfolk sur le verso). L’ordre retenu par la Bibliothèque n’étant pas forcément d’origine, nous croyons préférable de reproduire ces textes par genres.

Lorsque c’était possible, nous avons retenu l’ordre chronologique, mais le plus souvent la datation de ces textes est difficile et il faut tenir compte de l’écriture. L’ordre que nous proposons reste donc provisoire.

Tous les textes ne sont pas réellement inédits, certains constituent des variantes pourtant intéressantes à relever. Si insignifiants puissent-ils paraître au point de vue littéraire, ces textes contribuent néanmoins tous à enrichir la grande mosaïque de l’œuvre vernienne dont la reconstitution devient de plus en plus complète ; en plus, certains d’entre eux témoignent de la manière de travail de l’auteur.

Les textes sont commentés et annotés par Jean-Louis Mongin (JLM), Laurence Sudret (LS), Marie-Hélène Huet (MHH) et Volker Dehs (VD). Ce dernier en avait aussi établi la transcription provisoire, revue et corrigée par la rédaction, avec l’aide de Piero Gondolo della Riva. Dans notre transcription nous avons maintenu les minuscules employées par Jules Verne pour les noms, les débuts de phrases, ou les vers ainsi que les mots rayés, mais nous avons cependant restitué les accents oubliés. Les mots qui ont résisté à nos efforts de déchiffrement sont reproduits entre accolades {} qui indiquent donc une lecture approximative ou conjecturale.

La Société Jules Verne tient à remercier les Bibliothèques d’Amiens Métropole, la direction de la Bibliothèque Louis Aragon ainsi que M. Bernard Sinoquet et Mme Angélina Laurent d’avoir autorisé la reproduction de cet ensemble et ainsi d’avoir rendu possible la publication de ce numéro exceptionnel par leur bienveillant soutien.

commander

Couverture Bulletin de la Société Jules Verne SJV Ed.

bulletin de la société jules verne

201 Novembre 2020

[ Edgar Poë et ses œuvres

>>